04 mars, 2018

Guide pour remplacement de fenêtres



Les fenêtres sont des éléments essentiels d’un logement car elles ont beaucoup de rôles : pénétration du soleil, éclairage naturel, performance énergétique et phonétique optimale, vue dehors ou ventilation. L’installation d’une menuiserie n’est pas définitive. A cause des intempéries, la performance des fenêtres s’amenuise graduellement. Quand une fenêtre cesse de remplir ses fonctions, elle doit être remplacée rapidement.  

La durée de vie des menuiseries varie en fonction du type de matériel utilisé. Dans le meilleur de cas, une fenêtre en bois dure 15 ans, une fenêtre en aluminium – 25 à 30 ans, une fenêtre en PVC – 30 à 40 ans et une fenêtre en bois-alu peut durer jusqu’à 50 ans. Même si la durée de vie est relativement longue, il est recommandé de faire régulièrement des diagnostics énergétiques pour évaluer les performances. Il faut également mentionner que la durée de vie peut être considérablement réduite à cause du climat.

Quand changer les fenêtres ?
Si vous répondez avec une réponse positive à une des questions suivantes, c’est la preuve qu’il est temps de remplacer ses fenêtres :
  • Sont-elles difficiles à ouvrir ou à fermer ?
  • Apparaît-il de la condensation sur la surface ou entre les vitres ?
  • Souhaitez-vous une meilleure isolation thermique ?
  • Y-a-t-il de moisissure sur le cadre de fenêtre ?
  • Avez-vous la sensation de froid au passage devant une fenêtre ?
Selon l'Agence qualité construction (AQC), l'Agence national pour l'information sur le logement (Anil) et l'Institut national de la consommation (INC), avant de remplacer les fenêtres, il faut tenir compte de la performance thermique du vitrage, des matériaux utilisés, de la performance acoustique et de la dépose. Remplacer les fenêtres signifie : réduction de la facture énergétique, amélioration de la qualité de vie des résidants, apport d’une plus-value au bâtiment et sécurité.

Le remplacement des fenêtres améliore l'isolation thermique du logement. Le changement d’un simple vitrage par un double vitrage performant permet d’obtenir un gain de 5 à 10% sur la consommation énergétique totale de la maison. Le phénomène de paroi froide sur les vitres est aussi supprimé. Pour atténuer le bruit, on utilise les doubles vitrages asymétriques et les verres d’épaisseurs différentes.

En termes de matériaux, de nombreuses options sont disponibles. La structure de la fenêtre peut être en PVC blanc ou coloré, en aluminium ou en bois naturel. Chacun d’entre eux a des points forts et de points faibles. Les prix sont très différents, ainsi que les performances ou l’aspect extérieur. Les fenêtres en PVC sont les plus économiques et offrent une bonne isolation thermique. Les fenêtres en aluminium sont très élégantes, résistantes et idéales pour les grandes surfaces. Les fenêtres en bois présentent les meilleures performances thermiques. Le produit est noble, naturel et recyclable.

Il y a plusieurs types de mise en œuvre :
  • Dépose totale du dormant existant. Cela veut dire de changer la fenêtre dans son intégralité. C’est la solution idéale pour remplacer les dormants en mauvais état. Elle nécessite des travaux supplémentaires autour de la fenêtre.
  • Dépose de la traverse basse uniquement. Il s’agit de conserver le clair de vitrage. C’est la solution optimale si la dépose totale est difficile ou impossible.
  • Conservation du dormant existant représente la solution la plus rapide, la moins chère et la moins performante énergétique, parce qu’elle suppose de poser une nouvelle structure sur le dormant existant.
Avant de remplacer vos fenêtres, on vous recommande de consulter un professionnel afin de sélectionner la fenêtre idéale.

Latest articles

Share on